FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS

FORUM DE L'ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES
A.A.M.M.

Les bons conseils ne remplaceront jamais un Médecin
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Voici les 91 médicaments à éviter (revue Prescrire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My Ahmed
Médecin et Administrateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7640
Age : 73
Quelle est ta Maladie ? : Médecin
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Voici les 91 médicaments à éviter (revue Prescrire)    Sam 28 Jan 2017 - 16:49


Voici les 91 médicaments à éviter (revue Prescrire)
Vendredi 27 janvier 2017



Voici les 91 médicaments à éviter (revue Prescrire)




Un total de 91 médicaments, dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés en France ou dans l’Union européenne, ont été recensés par la revue médicale "Prescrire". Cette revue est la bible des milieux pharmacologiques français et francophones.

Selon cette revue, il faut les éviter car leur danger potentiel est plus élevé que le bénéfice escompté.

Prescrire fournit des informations sur les traitements et les stratégies de soins. Pour la 5e année consécutive, elle actualise son bilan des médicaments à écarter des soins et à remplacer par de meilleures options.

Le bilan pour l'année 2017 porte sur des médicaments analysés pendants 7 ans.

Selon Prescrire, l'évaluation de la balance bénéfices-risques d’un médicament repose sur la procédure suivante: la recherche documentaire méthodique et reproductible, la détermination de critères d’efficacité pertinents pour les patients, la hiérarchisation des données scientifiques selon leur niveau de preuves, la comparaison versus traitement de référence, et la prise en compte des effets indésirables.

Voici donc la liste des médicaments à éviter:

Dans la catégorie cancérologie-hématologie:
- Le mifamurtide;
- Le nintédanib;
- L’olaparib;
- Le panobinostat ;
- La trabectédine;
- Le vandétanib;
- La vinflunine;
- Le catumaxomab;
- Le défibrotide;

Dans la catégorie cardiologie:
- L’aliskirène;
- Le bézafibrate, le ciprofibrate et le fénofibrate;
- Le dronédarone;
- L’ivabradine;
- Le nicorandil;
- L’olmésartan;
- La ranolazine;
- La trimétazidine;
- Le vernakalant;

Dans la catégorie dermatologie-allergologie:
- La méquitazine;
- L’omalizumab;
- La prométhazine;
- La tacrolimus;

Dans la catégorie diabétologie et nutrition:
- Les gliptines, alias inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase 4 (DPP-4): l’alogliptine, la linagliptine, la saxagliptine, la sitagliptine, la vildagliptine;
- La canagliflozine et la dapaglifozine;
- La pioglitazone,
- L’association bupropione et naltrexone;
- L’orlistat;

Dans la catégorie douleur – rhumatologie:
- Les coxibs: le célécoxib, l’étoricoxib, et le parécoxib;
- L’acéclofénac et le diclofénac;
- Le kétoprofène;
- Le piroxicam;
- Le dénosumab;
- Le ranélate de strontium;
- La diacérine;
- La glucosamine;
- La capsaïcine;
- Des myorelaxants comme le méthocarbamol, et le thiocolchicoside;
- La quinime;
- L’association colchicine, poudre d’opium et tiémonium;
- L’association dexaméthasone, salicylamide et salicylate d’hydroxyéthyle;
- L’association prednisolone et salicylate de dipropylène glycol;


Dans la catégorie gastro-entérologie:
- La dompéridone et la dropéridol;
- Le prucalopride;

Dans la catégorie gynécologie – endocrinologie:
- La tibolone;

Dans la catégorie infectiologie:
- La moxiflaxacine;
- La télithromycine;

Dans la catégorie neurologie:
- Le donépézil, la galantamine, et la rivatigmine;
- La mémantine;
- L’alemtuzumab;
- Le natalizumab;
- Le tériflunomide;
- La flunarieine;
- La tolcapone;

Dans la catégorie ophtalmologie:
- La cyclosporine;
- L’idébénone;

Dans la catégorie pneumologie- ORL:
- Les décongestionnats par voies orale et nasale: l’éphédrine, la naphazoline, l’oxymétazoline, la phényléphrine, la pseudoéphédrine, et le tuaminoheltane;
- L’ambroxol et la bronhexine;
- La pholcodine;
- Le tixocortol;
- L’omalizumab;
- Le mannitol;
- Le nintédanib;

Dans la catégorie psychiatrie-dépendances:
- L’agomélatine;
- La duloxétine;
- Le citalopram et l’esitalopram;
- Le milnacipran;
- La tianeptine;
- La dopoxétine;
- L’étifoxine;
- La bupropione.

Pour rappel, durant l’année 2016, un seul médicament qui figurait dans le "bilan des médicaments à écarter" de Prescrire a cessé d’être commercialisé. Il s’agit de la pégloticase.

_________________
Docteur My Ahmed IDRISSI  
Administrateur-fondateur du Forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi.shtml
 
Voici les 91 médicaments à éviter (revue Prescrire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ces médicaments qu'il vaudrait mieux éviter de prendre
» Attention ! l'antidépresseur Valdoxan (agomélatine) est à éviter, estime Prescrire
» 71 médicaments plus dangereux qu’utiles, selon la revue Prescrire
» Liste des médicaments dangereux mis à jour par la revue Prescrire
» Voici la liste de 89 médicaments dangereux avec le pamplemousse

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS  :: Coin Santé pour les Visiteurs non inscrits-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: