FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS

FORUM DE L'ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES
A.A.M.M.

Les bons conseils ne remplaceront jamais un Médecin
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Journée mondiale d'Alzheimer : Où en est le Maroc ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My Ahmed
Médecin et Administrateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8207
Age : 73
Quelle est ta Maladie ? : Médecin
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Journée mondiale d'Alzheimer : Où en est le Maroc ?   Ven 22 Sep 2017 - 19:12

Journée mondiale d'Alzheimer : Où en est le Maroc ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La maladie d'Alzheimer est une pathologie dégénérative qui concerne plus de 47 millions de personnes dans le monde. Au Maroc, la prévalence de la maladie est estimée à 8,76%. cette pathologie induit une perte progressive des neurones entraînant une perte de mémoire et allant jusqu'à la mort. Qu'est ce qui cause Alzheimer ? Quels sont les chiffres rescencés au Maroc ? Comment les patients sont pris en charge ? Détails.

La maladie d'Alzheimer est considérée comme un grand problème de santé public au Maroc et partout dans le Monde

La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative, induisant une perte progressive des neurones entraînant la perte progressive et irréversible des fonctions mentales. Incurable, et consitutant un véritable problème de santé publique, elle est la cause la plus fréquente et le chef de fil de démence chez l'être humain.
En effet, l’atteinte neurologique se traduit par des troubles cognitifs sévères, à savoir, la fonction de connaissance qui met en jeu la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'’intelligence, la résolution de problème, la prise de décision, la perception ou l’attention mais aussi la perte de la mémoire à long terme, la dégénerescence neuronale se poursuit jusqu’à la perte des fonctions autonomes, c’est à dire, toutes les fonctions ne dépendant pas du contrôle volontaire de l’individu, comme la contraction du muscle cardiaque par exemple.

Qu’est ce qui cause la maladie d’Alzheimer ?

Le cerveau est proie à deux processus de dégénérescence et d’inflammation. A l’échelle cellulaire, il est touché par deux types de lésions, chacune causée par un entassement de protéines entraînant un dysfonctionnement des neurones.
Tout d’abord, les plaques séniles. Ce sont des dépôts composés de bêta-amyloide, un mot barbare désignant un peptide, s’accumulant dans la substance grise composant notre cerveau. Ces dépôts s’attaquent ensuite à l’Hippocampe, structure du cerveau jouant un rôle important dans la mémoire, puis à l’ensemble du cerveau par mouvement centripète, c’est à dire maintenant une trajectoire circulaire.

Ensuite viennent les dégénérescences neurofibrillaires, caractérisées par une protéine nommée TAU dont le rôle est de maintenanir la stabilité du squelette du neurone. Ces dégénérescences se forment au niveau de l’Hippocampe se propageant ensuite par un mouvement centrifuge (séloignant du centre) à l’ensemble du cerveau.
La progression de ces deux types de lésions décrits ci-dessus participent à une lésion plus globale du cerveau générant une atrophie de certaines parties du cortex, autrement dit, une diminution du volume du cerveau.

La maladie d’Alzheimer au Maroc

En l’absence de données officielles précises sur la prévalence de la maladie au Maroc, les organismes internationaux l’estimerait à 8,76 %, en prenant en considération le fait que la prévalence de la maladie augmente avec l’âge (doublant pour chaque augmentation de 6,3 ans). Cette tendance au vieillissement chez la population marocaine se confirme. En effet, selon les projections du Centre d’études et de recherches démographiques du Maroc (CERD), la proportion des personnes âgées de 60 ans et plus passera à 11,1 % en 2020, à 20 % en 2040 et à 24 % en 2050.

La maladie d’Alzheimer a des répercussions sur la vie sociale et professionnelle des patients et de leurs familles. Sachant que la maladie est intimement liée à l’âge. Les personnes âgées de plus de 60 ans représentent 9,6 % de la population marocaine totale qui est de 33 848 242 habitants selon le dernier recensement général de la population et de l’habitat de 2014. Selon le même recensement, 79 759 personnes âgées ont une incapacité totale par rapport à la mémoire et à la concentration, indique doctinews.com.

Selon les rares statistiques hospitalières publiées, la maladie d’Alzheimer reste la première cause de démence dégénérative au Maroc (53,4 % des cas diagnostiqués au CHU de Rabat). Ceci pose la problématique du dépistage précoce et de l’accompagnement des patients. En effet, Une fois le diagnostic retenu, la problématique de la prise en charge des malades Alzheimer se pose. Mlaheureusement, sur le plan des professionnels de santé impliqués, on constate une insuffisance du nombre de neurologues, gériatres et neuropsychologues au Maroc, indique la même source.

Les médicaments communément utilisés dans le traitement de la maladie ne sont pas tous mis sur le marché marocain, surtout ceux prescrits au stade sévère de cette dernière. Le Donepezil a été longtemps la seule molécule disponible pour les patients au Maroc. Plusieurs génériques du produit princeps sont disponibles depuis 2014 et à des prix compétitifs. La Rivastigmine commercialisée au Maroc sous la forme d’un dispositif transdermique offre l’avantage du passage médicamenteux par voie transcutané en cas de mauvaise compliance par voie orale. Tous ces médicaments sont remboursés par l’Assurance maladie obligatoire (AMO).

Prise en charge

Les examens de neuro-imagerie importants pour le diagnostic en matière de démence sont disponibles dans la plupart des grands hôpitaux marocains. L’apport du scanner cérébral est précieux dans le diagnostic de certains types de démences. Néanmoins, cet apport reste limité en matière de maladie d’Alzheimer. L’IRM cérébrale est l’examen à préférer en cas de suspicion de maladie d’Alzheimer et sa prescription est devenue de pratique courante car de plus en plus de villes marocaines sont dotées d’appareils IRM, notamment grâce au secteur libéral, toujours selon la même source.

Un Centre d’accueil de jour des malades atteints d’Alzheimer a été inauguré en mai 2017 sous l’initiative du roi Mohammed VI. Il est géré par l’association Maroc Alzheimer et permet une prise en charge intégrée et adaptée des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer, associant le médical, le social, le préventif et le curatif.
La recherche scientifique ne cesse de croître de jour en jour, les connaissances et les découvertes se multiplient, les équipes de recherche collabrent de plus en plus et de mieux en mieux à travers les quatre coins du globe. Cependant, On ne dispose d’aucun traitement efficace concernant la maladie d’Alzheimer, malgré les nombreuses études qui ont été menées. Les connaissances sur la pathologie d’Alzheimer sont «encore au stade embryonaire», et la population tend à vieillir partout dans le monde grâce aux progrès scientifiques notamment. Les patients atteints d’Alzheimer pourront-ils un jour retrouver la vitalité d’autrefois ?

Portrait de Amira Lameti
AMIRA LAMETI


...Suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Docteur My Ahmed IDRISSI  
Administrateur-fondateur du Forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi.shtml
 
Journée mondiale d'Alzheimer : Où en est le Maroc ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée mondiale du Rosaire
» 17/10 Journée Mondiale contre la misere
» 08/04/06 - Journée Mondiale contre les OGM
» Journée mondiale de l'autisme !
» Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose: 24 Mars 2012

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS  :: Coin Santé pour les Visiteurs non inscrits-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: