FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS

FORUM DE L'ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES
A.A.M.M.

Les bons conseils ne remplaceront jamais un Médecin
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baisse des prix des médicaments : les parlementaires s’en mêlent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My Ahmed
Médecin et Administrateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7748
Age : 73
Quelle est ta Maladie ? : Médecin
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Baisse des prix des médicaments : les parlementaires s’en mêlent...   Mar 31 Mar 2015 - 22:08

Economie
Baisse des prix des médicaments : les parlementaires s’en mêlent...

Malgré le processus de baisse entamé en juin 2014, il reste encore beaucoup à faire. En cas de fermeture de la pharmacie de la CNOPS, les médicaments pour les pathologies lourdes et coûteuses seront plus chers pour ses assurés. Les médicaments constituent 29% des dépenses de l’AMO.

medicaments pharmacie

Le débat sur le médicament continue en dépit de la baisse des prix entamée en juin 2014. Une commission parlementaire dite «commission d’investigation» planche sur ce dossier depuis septembre 2014. Une réunion est prévue pour le mercredi 25 mars avec l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) et le ministère de la santé. Objectif : évaluer, d’une part, l’offre actuelle en médicaments, en particulier pour les assurés de l’AMO et les bénéficiaires du Ramed, et, d’autre part, élargir l’accès au médicament à la population marocaine. Il est certain que, concernant ce dernier point, la commission ne pourra faire que des propositions au ministère de la santé qui est responsable de l’élaboration de la politique du médicament.

Officieusement, selon des sources proches du dossier, la commission doit se pencher en particulier sur la problématique de la pharmacie de la CNOPS. Celle-ci, jouant un rôle social important dans la mesure où elle garantit l’accès aux médicaments à un prix très abordable à ses assurés, en particulier pour le traitement des pathologies lourdes et coûteuses, ne peut aujourd’hui fermer sa pharmacie, faisant ainsi une entorse aux dispositions de l’article 44 de la loi 65-00. La baisse décidée en juin 2014 devait aligner ou du moins rapprocher le PPV des prix de la pharmacie de la CNOPS. Ce qui n’est pas le cas, selon des sources proches du dossier. S’impose de ce fait une «reconsidération» de la procédure de fixation des prix. Il est à noter qu’en 2009, un rapport parlementaire sur le prix des médicaments avait été publié par une commission d’enquête baptisée «Mission d’information du Parlement». Ce travail avait conclu, rappelons-le, à la cherté du médicament au Maroc. S’en est suivi le débat sur la révision de la procédure de fixation des prix et donc la baisse des prix en vigueur depuis juin dernier.

Sur les 3 300 médicaments remboursables, 1 795 sont des génériques

Selon des sources proches du dossier, «la contribution de cette commission parlementaire pourrait faire avancer les choses car le processus de baisse des prix ne fait que commencer, il y a beaucoup de choses encore à mettre en place aussi bien au niveau du prix que de la réglementation et du remboursement des assurés. Et tout cela dans l’objectif de maîtriser les dépenses de médicaments en vue d’une pérennité des régimes de couverture médicale, qu’il s’agisse de l’AMO ou bien du Ramed». Et dans ce cadre, il faut souligner que l’ANAM et la CNOPS mènent des actions dans le sens de la rationalisation de la dépense en médicaments. Ainsi, on retiendra que le régulateur de l’AMO a décidé de renforcer les mesures de régulation relatives aux médicaments qui constituent, selon les statistiques 2014 de l’agence, 29% des dépenses de l’AMO. Pour cela, il a régulièrement procédé, au cours des deux dernières années, à l’élargissement du Guide des médicaments remboursables aux génériques.

Ainsi, depuis octobre 2013, 225 nouveaux génériques ont été introduits dans le guide. Par ailleurs, l’agence a également signé, avec le ministère de la santé en septembre 2014, une convention en vue de mettre en place des plans d’action de sensibilisation et de prévention dans le but de réduire le poids des traitements de certaines pathologies, en particulier les maladies lourdes, dans les dépenses du régime AMO. De son côté, la CNOPS a opté pour l’achat des génériques pour sa pharmacie. Ce qui a permis de maîtriser le poste médicament, mais après la fermeture de la pharmacie, la facture risque d’être salée pour la CNOPS. En effet, si la baisse du prix entraînera, selon les projections de la caisse, un gain de 60 MDH sur les produits ambulatoires, l’impact sera en revanche négatif en ce qui concerne les médicaments pour les pathologies coûteuses après la fermeture de la pharmacie. La CNOPS devra s’aligner sur le PPV qui est trois à quatre fois plus élevé que le prix de sa pharmacie.

La mission d’investigation apportera-t-elle une réponse à cette problématique ? Aucune visibilité sur l’orientation des travaux de la mission qui, selon des sources proches du dossier, «a encore du travail, sa démarche se déroule en plusieurs étapes et un rapport sera établi et soumis au bureau de la Chambre des représentants». Il est à préciser que la mission ne s’est fixée aucun dead-line pour boucler son investigation.

Aziza Belouas. La Vie éco
www.lavieeco.com

2015-03-24

_________________
Docteur My Ahmed IDRISSI  
Administrateur-fondateur du Forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi.shtml
 
Baisse des prix des médicaments : les parlementaires s’en mêlent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baisse des prix des médicaments : les parlementaires s’en mêlent...
» Allemagne: baisse du prix des médicaments...
» Le prix des médicaments (l'exemple de la Belgique)
» Genentech, un point de vue sur le prix des médicaments
» AUJOURD’HUI, LA PHARMACIE EST MALADE ET NOUS AVONS BESOIN DE MESURES D’ACCOMPAGNEMENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS  :: DES AMIS FACE À LA MYASTHÉNIE-
Sauter vers: