FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS

FORUM DE L'ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES
A.A.M.M.

Les bons conseils ne remplaceront jamais un Médecin
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Affiche des pharmaciens demandant la suppression de la TVA. Nos réactions aux responsables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My Ahmed
Médecin et Administrateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8298
Age : 73
Quelle est ta Maladie ? : Médecin
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Affiche des pharmaciens demandant la suppression de la TVA. Nos réactions aux responsables    Lun 14 Fév 2011 - 0:42


ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC

Affiche des pharmaciens demandant la suppression de la TVA sur les médicaments, diffusée e publiée contre la taxe moyenâgeuse de TVA sur les médicaments.

Félicitations sincères au lever des pharmaciens qui vont réveiller les autres et révéler la supercherie, inconsciente et inavouée de l’Etat




L’affiche des pharmaciens informe la population
et demande à l’État la suppression de la Tva sur les médi
caments.

Depuis 7 ans, médecins et pharmaciens, membres de l 'AAMM, malades et sympathisants de l’Association des Amis des Myasthéniques du Maroc, nous nous activons publiquement dans ce créneau. Nous avons sollicité des responsables et du pouvoir une réforme des soins. Nous avons alerté, sinon harcelé les autorités de toutes les sphères concernées du Gouvernement. Ainsi que les corps et les Ordres des médecins et pharmaciens, comme une grande partie du corps médical, à travers les séminaires, ou par le biais de la presse écrite et sur le Web, ou plus spécialement encore, par des courriers nombreux et personnalisés.

Les Ordres comme les Parlements et les Partis politiques, et cela de longue date déjà, on reçu et parfois répondu à nos courrier. La patience qui nous est inculquée, malgré son dépassement signalé, nous pousse à l’action pédagogique et continue d’éveil civique et de sensibilisation, voire de responsabilisation des autorités administratives et législatives.
Nous sommes heureux que des associations prestigieuses nous aient rejoints et que les collègues pharmaciens décrient aujourd’hui, publiquement, cette infamante et monstrueuse insanité.

Nous avons diplomatiquement comparé ces taxes abjectes aux tristes dîmes et gabelles. Des exactions surannées et reptiliennes. Ces taxations, telles que maintenues, sont insensibles à l’esprit civique et à la modernité. Ces prédations sont un véritable racket organisé aveuglement sur les tranches les plus faibles de la société. Elles pénalisent et exploitent les personnes en phase de non productivité, les malades ! Ces impôts indirects et sournois, sont insensibles et contraires à la philosophie et à l’esprit de l’INDH. Ce chantier économique et humanitaire qui a été créé par Sa Majesté le Roi Sidi Mohammed, que Dieu le protège !
Ces taxes sont politiquement improductives et ont une forte charge de nuisance antisociale. C’est un genre de détritus hérité des années d’aveuglement colonial ou de leur copiage ! Sauf que dans la Métropole, tout le monde est sécurisé social. Les assujettis de l’hexagone, s’en moquent des taxes sur les médicaments parce qu’ils sont remboursé en fin d’étape !

Ces taxes impudiques et aveugles prédatent les malades, c'est-à-dire, les plus faibles personnes de la société. Le fisc, l’Etat donc, prélèvent ces taxes décriées sur les seules personnes malades. Ces sont des taxes sur les maladies, et non pas seulement sur les seuls médicaments ! Car n’achètent les médicaments et ne s’acquittent de ces taxes que les seules personnes malades ! Respectant, par bonheur, ceux qui jouissent de l’usage de leur santé ! Encore que, ne vont analyser ou explorer leurs maladies et ne paient indirectement ces étapes diagnostiques que les malades !

C’est donc une attaque, philosophiquement, sur les seules malades. Cette forme de lâcheté est inique ! Car ces taxes respectent, de façon inéquitable ceux qui sont en pleine forme. Qui plus est, elles ne s’abattent que sur les seules malades au lieu de solidariser avec eux et de les aider pour se relever, s’activer et produire.

Le malade, couvert ou pas, aisé ou en Ramed, a besoin de médicaments et de solidarité. Le malade est en droit de voir sa dignité respectée et de ne pas être exploité. Payer des taxes sur les misères de son destin est une faille religieusement dans notre communauté musulmane ! Cette prédation est opportuniste et inopportune. Car même dans les pays ou le libéralisme est des plus féroces, ils ne paient d’impôts que sur les bénéfices ! Mais alors, quel bénéfice y aurait-il dans l’état de maladie, ce au Royaume du Maroc, pour payer des taxes indues et indirectes sur celles-ci ? Quand on peut s’acheter des médicaments du moins ! Ces entraves encore ostentatoires, montrent que la fiscalité se refuse au progrès humanitaire enclenché dans notre pays. Les impôts ne suivent pas non plus la Mondialisation ni son ouverture douanière.

Le système appelée TVA et Taxe de Douane sur les médicaments est anachronique et malsain pour toute bonne gouvernance ! Cette Réforme de ce chantier fiscal suranné et cupide, est digne des prérogatives de Sa Majesté le Roi. Comme il est prégnant pour la clairvoyance avérée des Conseillers de SM et du think-tank qui accompagnent notre Souverain bien aimé dans ses prises de décisions.

Nous voulons et nous réclamons des autorités, des mesures altruistes et logiques, concrètes et totales, face aux inepties de ces réglementations. Et ce afin de corriger l’iniquité de ces lois et des réglementations y afférentes.

Nous suggérons à l’État, respectueusement et avec insistance, de procéder à une réforme courageuse .Une réforme d’emblée, ni parcellaire ni partiale, sans lésiner et sans hésiter. Une réforme de la seule TVA 7%, sur les seuls médicaments, sous la férule ou la pression des pharmaciens, est une étape, légitime et juste. Seulement, elle laisse le fisc prendre 17 % sur l’ensemble du matériel médical et de laboratoires, des réactifs et du consommable, ce qui continuera à renchérir les soins !

Toute partialité boiteuse, toute discrimination entre les maladies, nuira à l’ensemble de la Réforme à laquelle il faut procéder, d’un seul tenant, et telle que nous l’avons suggérée initialement. Cette mesure de grâce générale, offerte aux malades, devrait être opérante en un seul bloc ! Le but est d’obtenir une réponse, large et non effritée, pour plaire au Peuple et pour consolider sa foi et sa fierté, sa fidèlité et sa confiance dans l’aura inextinguible de son premier Gouvernant, SM le Roi Sidi Mohammed, que Dieu Le préserve !

Car le médicament n’est qu’une partie des soins administrés aux malades, après examens cliniques et parcours des différentes étapes diagnostiques. Les soins, la médication, ne s’arrêtent pas aux seuls médicaments. Seulement, ils sont comme le pain et le livre, des produits de base, qu’il faut respecter, faute de les subventionner ! Dans leur ensemble sans discrimination entre les tares, entre les affections gravissimes et les plus courantes, et ce sur tous les médicaments, les réactifs, les matériel et les intrants des médicaments et des soins !
C’est à ce prix, et à ce prix seulement, qu’on modernisera, qu’on humanisera et prodiguera vae le maximum d’efficience possible, la santé à nos concitoyens ! La santé représente le versant préliminaire de l’INDH. La santé est la vie. La santé est un droit aussi fort que celui d’exister. Et le rôle du Gouvernement est de défendre et non de pénaliser cet état. Le rôle du pouvoir est de le favoriser cet état et de le développer. Comme la culture, le savoir, l’école, la communication, le travail ou la Justice! Sans santé, il n’y a nul progrès ni travail à attendre des sujets malades, ou délaissés tels quels à leurs à leur état de proies pour vampires ! Et même la Démocratie, ne leur servirait à rien, s’ils ont d’autres fièvres et d’autres douleurs, d’autres maladies que leurs gouvernements, ignorent et exploitent !

Afin de libérer l’accès aux soins, il est crucial et indispensable de réformer et de supprimer les taxes punitives sur l’absence de santé !

A noter encore, que cette réforme permettra finalement de soulager les Caisses Mutuelles et autre CNSS qui se plaignent déjà et prophétisent de leur faillite dans les décades à venir.
Afin de faciliter les achats hospitaliers et les maintenances, dans les secteurs hospitaliers, dans leur ensemble, n’oublions pas le bénéfice budgétaire que cela apportera au Ministère de la Santé, lui même !

Nous souhaitons et requérons la suppression de la Taxe de Douane 17 % et de TVA de 7% et cela sur toutes les étapes des soins. Des étapes cliniques aux laboratoires, en passant par la phase industrielle et les pharmaciens. Une reforme, bénie par SM le Roi, d’emblée afin que ses bénéfices soient conséquents et efficients, afin de rapprocher le Malade de ses Soignants. Et plus encore de ses Gouvernants prévenants, qui auront précédé ses besoins, accompagné son éveil, dirigé ses aspirations, mérité sa confiance et son loyalisme


FAIT A KENITRA, LE 14 FÉVRIER 2011,
DOCTEUR IDRISSI MY AHMED

ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC
CENTRE DE RÉFÉRENCE RÉGIONAL DES MALADIES NEUROMUSCULAIRES

112, avenue Mohamed Diouri, Kénitra, Telfax : 0537376330 , Assistance: 0661252005
http://myasthenie.forumactif.com , aamm25@gmail.com
[flash][/flash]

_________________
Docteur My Ahmed IDRISSI  
Administrateur-fondateur du Forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi.shtml
 
Affiche des pharmaciens demandant la suppression de la TVA. Nos réactions aux responsables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» suppression de l'histoire-géo
» affiche choix vegetarien?
» Suppression des 3000 TZR: réaction des parents d'élèves
» Affiche sur les animaux de ferme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS  :: DES AMIS FACE À LA MYASTHÉNIE-
Sauter vers: