FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS

FORUM DE L'ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES
A.A.M.M.

Les bons conseils ne remplaceront jamais un Médecin
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chantier de réforme de la fiscalité des soins : à M Abbas El Jirari, Conseiller de SM le Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My Ahmed
Médecin et Administrateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7887
Age : 73
Quelle est ta Maladie ? : Médecin
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Chantier de réforme de la fiscalité des soins : à M Abbas El Jirari, Conseiller de SM le Roi    Lun 11 Oct 2010 - 21:15















ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC




A monsieur Si Abbas El Jirari, Conseiller de Sa Majesté le Roi






Excellence,



Vous venez d’être décoré de l'ordre de l'Etoile de la Jordanie. Heureux pour vous et pour notre pays tel qu’il est illustré à travers vous, nous vous en félicitons.

Vous n’êtes pas à votre première et juste distinction, que Dieu, vous protège et vous donne la santé ! A ce titre, nous tenons, au nom de l’AAMM, des médecins, pharmaciens, cadres et malades qui la composent et l’aident, d’ajouter nos hommages respectueux à vos palmes et lauriers !

Et, c’est très fiers de vous, comme intellectuel et cadre humaniste écouté, que nous vous invitons à vous pencher sur ces entraves à la morale musulmane et à la raison libérale, que sont les Taxes sur les médicaments. Ces exactions inconscientes qui exploitent les malades, sont en fait les Taxes de Douane et de TVA sur les médicaments.
Avec 17 et 7 %, elles cumulent un surcroit de 24 % sur chaque étape des soins. Si ces taxes insensibles et habituelles augmentent de 24% le prix des médicaments, ces derniers ne sont en fait que la face visible de l’iceberg.

Car, il y a autant de plus values qui renchérissent les prix des réactifs, du matériel de laboratoire et médical des cliniques et des hôpitaux. Les articles et machineries nécessaires à la médicalisation sont ainsi grevés de cette part sournoise que prélève l’Etat, dès leur entrée. Ce qui affecte et gonfle le coût des soins dès le départ.

Et ce surcoût, ce frein et ce blocage sont inlassablement opérants sur toutes les étapes du cursus de crise que n’empruntent que les malades. Ce hélas, dans le cadre déjà stressant de leurs maladies ! Heureux alors les citoyens, qui bénéficiant de leur bonne santé, un plus, ne paient rien pour cette grâce ! Seuls ceux qui étouffent paient des charges sur leur oxygène ! Seuls les impotents sont taxés pour leurs souffrances ! Est-ce là, Excellence, la base de l’islam, du libéralisme ou des droits de l’homme, au sein d’une communauté sensée l’aider et le protéger ? Car c’est quoi l’Etat ou la Nation, sinon une grosse communauté, une gigantesque famille !

La maladie est un état d’improductivité, non de confort ou de luxe, taxables. C’est un fait avéré. C’est une situation de besoin humanitaire et de solidarité, qui doit normalement susciter la compassion et déterminer l’entraide. A commencer par réformer la fiscalité des soins, suspendre les lois et réglementations ignominieuses qui exploitent les douleurs et les fièvres des seuls malades !

Les malades sont inconsciemment rançonnés, qu’ils soient aisés, médicalement couverts ou plus humbles. Le pire est consommé sur ceux qui n’ont nulle forme de couverture sanitaire ! Et cette extorsion se fait donc et s’applique uniquement dans les situations de faiblesses et de mortifications, que sont les maladies ! Nous ne sommes pas loin d’une forme de sadisme, du fait de ces lois, héritées d’un passé colonial !

Sa Majesté peut gracier les malades et redonner leur droit et leur fierté, à cette tranche du Peuple, écrasée par les conjonctures morbides. Le chantier royal envers les handicapés et celui de l’INDH tentent justement de relever ce défi et de pallier aux destins contraires, par le travail, en luttant contre la déchéance matérielle et morale ! C’est dans le cadre de cette citoyenneté généreuse, que se place notre requête. C’est face à la déchéance physique qu’il faut continuer aussi de s’atteler en éliminant les causes d’exploitation !

Le génie de Sidna, s’Il était directement averti de nos termes, de nos espoirs et sentiments face à ce déni, y verrait une opération de Justice pour tous ! De l’éthique dans nos sollicitations, là où il n’y a que perverse iniquité. Une réforme de la fiscalisation ahurissante des maladies, voilà ce que nous espérons !
Parallèlement à la reconnaissance de l’ONU à l’endroit de SM, pour ce qui est de l’INDH, le chantier de défiscalisation des soins des taxes indirectes est l’occasion pour lancer une œuvre d’envergure magistrale, qui dépasse les prérogatives et les capacités des seuls ministères !

C’est l’occasion d’une œuvre magistrale, capable de stimuler et de fortifier Son Peuple, que de le libérer des entraves des maladies. Geste magnanime qui augmentera la reconnaissance de la Nation envers Amir El Mouminine. Lequel, en plus d’être son garant et son premier leader, sera son sauveur. C’est un chantier fameux qui renforcera la dignité des malades. Dignité que raffermit déjà SM le Roi par l’INDH. ! Et nous voyons le travail de géant qui est opéré chaque jour dans ce secteur par SM. Car, Excellence, sans santé, nul développent humain n’est envisageable

La Réforme globale souhaitée (par delà les exceptions discriminatoires, réservées aux maladies très graves), est un chantier exemplaire à délivrer à toute l’Humanité, à toute la Terre pour la nécessaire solidarité qui se doit d’être parfaite en pays musulman !

Que Dieu garde SM et raffermisse Ses pas ! Qu’Il trouve en vous le Conseiller idoine pour aller de l’avant dans la voie altruiste de l’islam humanitaire.

Fait à Kénitra, le 5 Octobre 2010,
Docteur Idrissi My Ahmed


ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC
CENTRE DE RÉFÉRENCE RÉGIONAL DES MALADIES NEUROMUSCULAIRES

112, avenue Mohamed Diouri, Kénitra, Telfax : 0537376330 , Assistance: 0661252005
http://myasthenie.forumactif.com , aamm25@gmail





http://www.abbesjirari.com/L'importancedelamusique.htm


















COPIE D'UNE LETTRE AUX CADRES ET AUX CONSEILLERS DE SM LE ROI

ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC




APPEL A NOS CADRES, CONSEILLERS, ÉLUS ET DÉCIDEURS, A LA VEILLE DE LA PRÉSENTATION ET DU VOTE DU BUDGET NATIONAL AU PARLEMENT, CE AU MOMENT MEME OU SM LE ROI DEFEND NOS VALEURS A L’ONU.
Votre Excellence,




C’est encore à propos des taxes de Douane et de TVA sur les maladies, dont la défiscalisation entre dans le cadre des objectifs et des priorités du millénaire pour le développement !

Médecins, pharmaciens, professeurs et malades, nous nous activons à l’AAMM, à travers la presse écrite, toutes tendances confondues, les médias et les écrits directs, et ce depuis 7 ans, face aux taxes sur les soins et les médicaments.

Nous sommes dépités et perplexes, ahuris par l'indolence que nous observons de la part du Gouvernement ! La négligence face aux exactions sur les malades est un fait qui reste constant, nonobstant les rares correctifs face aux maladies les plus graves et les progrès de l’AMO !

Les nôtres semblent atteints d'aphasie, de mutisme, peut-être de timidité ou de superbe, en ce qui concerne nos sollicitations, telles que vouées aux bénéfices et au bien-être de tous les Marocains !
Ils donnent à penser, qu’ils rejettent l’importance, la justesse, l'éthique, la logique et l'équité de cette Réforme sollicitée des Hauts Lieux.

Nos cadres, sont-ils en manque de solutions civiques ou d'ardeur dans les rouages réglementaires ou juridiques ? Est-ce trop complexe pour eux de comprendre et de libérer les malades des entraves fiscales qui les aliènent et les atteignent, et ce, si et seulement si quand ils sont malades ? Ceux qui sont sains ne paient pas de taxes sur leur bonne santé en n’achetant pas de médicaments ! Ceux qui sont couvert par les Caisses, ce sont les Caisses qui se vident à payer pour eux les taxes indirectes sur leurs maladies ! Et ils ne le savent pas, ou ‘’s’en fichent’’, incapables de les refréner !

On appelle ces exactions du sadisme. Ça n’a pas d’autres dénominatifs plus pudiques ou diplomatiques. Ce fait d’exploiter les souffrances et d’appliquer la sinistre TVA sur les maladies et la Taxe de Douane sur les médicaments est une punition collective, inconsciente et coercitive sur des malades !


Ce, quand on sait sciemment que la maladie est un état de faiblesses, d’improductivité, d’absence de gains et de bénéfices, mais clairement d’atteinte à l’intégrité physique, à la dignité, à la vie , plutôt qu’un produit de luxe ou de confort, justifiant qu’il soit taxé à l’importation et fiscalisé.

Sommes-nous inhibés, incapables d'oser, d'imaginer, de réformer, jusqu'à ce que nos protecteurs culturels et politiques nous l'impulsent et nous le livre des ordres pour application, dans un cadre humanitaire de droits de l'homme humiliant ou de mondialisation forcée ? Nous nous devons d’ouvrir chirurgicalement, volontairement, indépendamment, ce chantier humanitaire de développement sanitaire ! Le financer, donner l’exemple du Maroc, là aussi, comme SM Mohammed VI le fait souvent par ses innovations sociales ! Translater le manque à gagner de ces rubriques éhontées, sur les produits de luxe, et ne pas rester anesthésiés par toutes les occupations que nous affrontons de façon vitale et existentielle pour notre souveraineté.

Nous sommes indépendants depuis le retour de Mohammed V et libres de créer, d’inventer, de réglementer et de façonner les lois qui servent notre Peuple, au lieu d’en asservir les couches les plus faibles ! Celles des malades, exténués par 25% de taxes sur toutes les étapes des soins ! Des taxes fossiles, pire que la dîme et la gabelle, qui affectent le parcours des soins et en limitent l’accès.

Avec deux Chambres de Députés et de Parlementaires, assister à tellement de faiblesses, est décevant et consternant ! Et dire qu’ils sont les messagers du Peuple ! En fait, ils ne représentent que les gens sains et riches, diriez-vous, blasant les électeurs par le vide des amphis dont brillent leurs abscondes absences ! Preuves en sont leurs parachutages et autres navettes entres les Partis! Sauf exceptions, ils ne défendent ni les malades ni les princeps éthiques qu’ils enfreignent. Nous en doutons.

Ceci est un cri embrasé, qui ne s’embarrasse pas des précautions hypocrites d’usage et qui les interpelle pour les responsabiliser, afin de donner le meilleur d’eux-mêmes ! Et ce ne sont pas nos dignes Premier Ministre et Présidents des deux Chambres qui nous en voudront ! Car, le Parlement peut produire et proposer des lois pour supprimer des réglementations antisociales. Et là, il se situe dans l’essence la plus superbe de ses fonctions législatives !

Les malades, n’ont qu’ALLAH à espérer pour éveiller nos élus. Perclus qu’ils semblent dans leurs simples et étroits devoirs de figurants. Qui plus est, incapables qu’ils sont de soumettre nos dols et nos respectueuses demandes de grâce à SM le Roi Sidi Mohammed Vi, que Dieu Le garde, pour la cohésion et les progrès de ce peuple de paix, à sa libération fiscale des impôts et entraves sur les maladies !

BONNE RENTRÉE, VOTRE EXCELLENCE !
FAIT A KENITRA, LE 20 SEPT 2010, DOCTEUR IDRISSI MY AHMED


ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES DU MAROC
CENTRE DE RÉFÉRENCE RÉGIONAL DES MALADIES NEUROMUSCULAIRES

112, avenue Mohamed Diouri, Kénitra, Telfax : 0537376330 , Assistance: 0661252005
http://myasthenie.forumactif.com , aamm25@gmail



_________________
Docteur My Ahmed IDRISSI  
Administrateur-fondateur du Forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi.shtml
 
Chantier de réforme de la fiscalité des soins : à M Abbas El Jirari, Conseiller de SM le Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formes des pierres et cristaux
» Des propositions pour remettre en chantier la formation des enseignants
» programme de remise en forme & entraînement
» Aide technique sur la mise en forme de vos posts
» Etude des observations d'ovnis en forme de triangle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS  :: DES AMIS FACE À LA MYASTHÉNIE-
Sauter vers: