FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS

FORUM DE L'ASSOCIATION DES AMIS DES MYASTHÉNIQUES
A.A.M.M.

Les bons conseils ne remplaceront jamais un Médecin
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 REFORME DES TAXES SUR LES MALADIES- LETTRE A LIBERATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
My Ahmed
Médecin et Administrateur du Forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7999
Age : 73
Quelle est ta Maladie ? : Médecin
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: REFORME DES TAXES SUR LES MALADIES- LETTRE A LIBERATION   Jeu 13 Mai 2010 - 22:52

REFORME DES TAXES SUR LES MALADIES- LETTRE A LIBERATION



http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi/21079.shtml






http://www.libe.ma/Transparency-Maroc-relance-le-debat-La-cherte-des-medicaments-met-en-peril-la-CNOPS_a11138.html



Dr Idrissi Ahmed

Si Ahmed SAAIDI et monsieur le Directeur,

Bien le bonjour.

Merci de la poursuite de militance de LIBE qui s'intéresse au dossier social de la cherté des soins et des taxes sur les maladies. Nous agissons ensemble pour que les impôts s’appliquent sur les gains et les bénéfices et non plus, partialement, sur les souffrances et les maladies!
Je souhaite donc que ce texte de lettre, didactique et dialectique, puisse trouver place sur vos pages !

Pour notre part à l’AAMM, nous venons de d’adresser un long plaidoyer en rappel et en rappel de nouveau. Il s'agit de réformer l'esprit prédateur des taxes indirectes sur la vie et la santé des ‘’seuls malades’’ qu'ils exploitent et écrasent ! Il s'agit de supprimer les taxes indirectes de Douane et de TVA. 24 % au total qui grèvent le coût et la quête des soins !

Cette réforme générale que nous espérons est digne d'être portée par les Socialistes. Ce choix de société a besoin de l'éveil des forces civiques et citoyennes pour opérer la sollicitude et l'intérêt crucial du Roi. Ce afin de faire évoluer les réglementations en usage. Car il s’agit d’opérer les changements de lois nécessaires afin de détaxer toutes les étapes des soins. Sans pusillanimité ni réserves et tergiversations. Et ce d'un seul tenant, d'un seul bloc, pour être efficientes. Sans discrimination aucune entre les tares, pour ne pas être injustes. Cette réforme sanitaire est un projet de société et de solidarité des plus humanitaires qui soient.

Cette détaxation d'un servage qui ne dit pas son nom, nous l'appelons depuis plus de 6 ans. Les nouvelles et préliminaires études de la Commission Parlementaire sont à ce titre, remarquables. On en vient donc depuis de parler des Caisses de Sécurité et de l'économie qu'elles feront en supprimant les taxes qui les grèvent, alors qu’elles n'ont jamais senti leur poids dans le passé.

La toute récente prise en charge des diverses maladies, légères ou gravissimes, par la CNSS était enfin l'alarme qui va réveiller les gestionnaires à quelque chose d'injuste. Un fardeau inique et amoral, qui écrase d'autant plus perversement ceux qui n'ont ni mutuelle ni caisse de remboursement !

Une plus value qui n’a pas été encore dénoncée ni sollicité par les directeurs des hôpitaux et autres bons ministres pour l’économie de leurs département et officines ! Même la Santé Publique et Militaire, les cliniques pour leurs achats, sont tributaires de ces taxes sur les réactifs et le matériel ! Pénalités qui renchérissent les soins, freinent la modernisation et la maintenance, limitent les achats de fournitures et autres réactifs. Services qui sont toujours indirectement taxés dès leur importation…

Et ces taxes sont indignes, quand on voit l’absence ou les retards de soins qui fournissent le gros lot des morts hâtées par inadvertance, les aggravations et le reliquat des handicapés, qu’on s'échine à sauver des pires conditions où ils sont arrivés. Et ce, faute de parcours de santé plus amènes et moins entravés qu’ils ne sont ! La cherté, le peu de moyens, aggravés par ces taxes honteuses, poussent les malades marocains, à s’ancrer dans une sorte de refoulement sanitaire et de sanctuaire thérapeutique, ancestral ou plutôt archaïque ! Nos couches indigentes et les classes moyennes qui les suivent, optent pour l’arnaque des herboristes et autres charlatans, faute de pouvoir s’offrir une médecine plus moderne, plus accessible !

Éveillés par les contraintes que subissent les porteurs de maladies neuro musculaires, aggravées qu’elles sont d’affections plus courantes sur ces terrains débilités, nous avons lancé à partir de l’AAMM les premiers appels pour défalquer les taxes sur les maladies et autres sévices sur les maladies.

Nous n'avons pas cessé d’étayer nos suggestions et d'écrire en en appelant respectueusement aux plus hautes autorités de l'Etat. Hier SM avait fait réviser la Moudawwana, à l’appel des Socialistes et des Démocrates ! Un jour viendra où l’on n'oubliera pas le combat initiateur et préliminaire de notre AAMM.

Merci à Libération et aux siens de faire du vôtre pour publier notre long appel !
Amitiés.

Kénitra, le 13 mai 2010

_________________
Docteur My Ahmed IDRISSI  
Administrateur-fondateur du Forum
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rezoweb.com/forum/sante/myastheniagravi.shtml
 
REFORME DES TAXES SUR LES MALADIES- LETTRE A LIBERATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APPEL A SM INDH ET REFORME DES TAXES SUR LES MALADIES
» LETTRE DU DOYEN MOULAY TAHAR ALAOUI A PROPOS DES TAXES SUR LES MALADIES AU MAROC
» TAXES SUR LES MALADIES. APPEL A M. LES CONSEILLERS DE SM LE ROI
» A M. OMAR AZZIMAN, CONSEILLER DU ROI, POUR UNE REFORME MENTALE ET FISCALE DES TAXES SUR LES MALADIES
» TAXES SUR LES MALADIES:RÉQUISITOIRE AU PARLEMENT ET APPEL AU GOUVERNEMENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MYASTHÉNIE ET PLUS  :: DES AMIS FACE À LA MYASTHÉNIE-
Sauter vers: